L’Observatoire des produits structurés d’IRBIS FINANCE

L’Observatoire des produits structurés d’IRBIS FINANCE

IRBIS FINANCE a mené une enquête sur l’utilisation de la classe d’actifs des produits structurés auprès de Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP).


Objectif de l’étude

Faire un état des lieux du marché des produits structurés, étudier les problématiques et les attentes des professionnels. Nous pensons qu’une bonne appréhension de la situation de nos clients permet de leur proposer une meilleure qualité de service.

Qu’est ce qu’un produit structuré ?

Les produits structurés permettent de construire des solutions de placements dédiées autour d’un cahier des charges défini en amont. Ces structures offrent la possibilité d’investir sur différents moteurs de performances (indices boursiers, actions, obligations, taux). Contrairement aux placements boursiers traditionnels où les revenus et les pertes peuvent être illimités, les produits structurés plafonnent le potentiel de gain annuel. En contrepartie, à l’échéance, le capital est protégé sous certaines conditions.

Il existe également de nombreux mécanismes permettant à l’investisseur de sécuriser ou d’accroitre ses gains en cours de vie et à l’échéance. Avec les produits structurés, les règles du jeu sont connues à l’avance : la durée du placement, le moteur de performance, l’objectif de gain et le risque en capital.

Déroulement de l’enquête

L’enquête a été réalisée sur un ensemble de CGP français métropolitains. Nous avons effectué un filtrage des CGP interrogés pour se rapprocher le plus possible du paysage actuel des CGP de France métropolitaine.

L’ensemble des départements sont représentés dans l’étude. Parmi eux, 11 départements représentent plus de la moitié des cabinets interrogés avec notamment Paris (75): 19,77%, Rhône (69): 5,64%, Hauts-De-Seine (92) : 4,77% et la Gironde (33) : 3,31%. Cette concentration reflète la répartition actuelle des CGP en France dans certains départements.

Nous avons également appliqué un filtre portant sur le chiffre d’affaire 2020 au sein de chaque département afin de représenter au mieux le marché français.

Ainsi, nous considérons que l’échantillon étudié est représentatif du paysage CGP français métropolitains. Lors de cette enquête, les réponses d’un total de 1 720 CGP français ont été recueillies.

Le questionnaire

L’étude est composée de 15 questions réparties de la façon suivante : 10 questions portent sur l’utilisation et le rôle de la classe d’actifs dans une allocation, 4 questions portent sur le suivi des produits structurés et les outils de reporting actuellement disponibles et enfin 1 question porte sur la thématique ESG.

Cette étude se limite à dresser un état des lieux du marché des produits structurés distribués par des professionnels. Elle ne s’adresse pas à une clientèle non professionnelle et ne constitue en aucun cas une incitation à acheter, vendre ou distribuer des produits structurés.